J’ai un PEL, puis-je céder mes droits au prêt à mon fils ?

Oui, vous pouvez céder vos droits issus d’un PEL à condition : 1) que la cession du droit au prêt soit consentie à l’une des personnes suivantes : – votre conjoint, vos ascendants, descendants, oncles, tantes, frères, soeurs , neveux ou ceux de votre conjoint. – les conjoints de vos frères et soeurs , ascendants, descendants ou ceux de votre conjoint. 2) Et – si cette personne est elle- même titulaire d’un PEL ouvert depuis au moins 3 ans, que la cession porte sur la totalité des droits à prêt. Ou – si elle n’est pas titulaire d’un PEL, vous avez la possibilité de lui faire profiter de votre droit au prêt en lui cédant la totalité du PEL (capital, intérêts, droits à prêt et à prime). Cette cession est alors considérée comme une donation et devra faire l’objet d’un acte notarié (le montant des droits est calculé sur le capital, les intérêts et la prime).

Maine-et-Loire+

Mayenne+

Sarthe+