Mon concubin vient de décéder. Ai-je droit à une part d’héritage ?

Vous n’avez en principe aucun droit. Si votre concubin a pris la précaution de faire un testament en votre faveur, vous pouvez recevoir tout ou partie de la succession dans la limite de la quotité disponible. Mais le coût fiscal est très élevé. En effet, les droits de succession s’élèvent à 60% après abattement de 1500 euros. Pour diminuer le montant des droits, il est préférable de limiter le legs fait au concubin au droit d’usufruit ou au droit d’usage et d’habitation sur le logement occupé ensemble dans la limite de la quotité disponible. Ainsi les droits de succession ne seront pas calculés sur la valeur des biens en plein propriété. ATTENTION: un testament entre concubins peut être annulé pour cause illicite ou immorale.

Maine-et-Loire+

Mayenne+

Sarthe+