Puis-je obtenir un prêt à l’étranger ?

Oui, il vous est possible de contracter un prêt à l’étranger pour l’acquisition d’un bien situé en France. Si votre contrat de prêt est soumis à la loi étrangère, vous pourrez bénéficier de la protection de la loi Scrivener (offre de prêt précisant en détail votre engagement) à la condition que le bien acquis et votre résidence habituelle soit situés en France. En ce qui concerne les garanties du prêteur, seule l’hypothèque conventionnelle sur l’immeuble situé en France est envisageable mais présente quelques difficultés d’application. Notamment, l’acte d’affectation hypothécaire ne peut être établi que par un notaire français, l’emprunt étant libellé en monnaie étrangère, il est nécessaire de prévoir une clause de réévaluation pour couvrir le risque de variation de change.