La surface est erronée, ai-je un recours contre le vendeur ?

« En vertu de l’art. 1619 du Code Civil, si la superficie délivrée est supérieure de plus de 1/20e, vous avez le choix soit de fournir le supplément du prix, soit de vous désister du contrat. Si la superficie est inférieure de plus de 1/20e, vous pouvez seulement demander une réduction du prix. Toutefois, il est d’usage constant dans les ventes d’immeubles de stipuler une clause de non-garantie de contenance avec renonciation au bénéfice de l’article 1619. En pratique, vous n’avez donc aucun recours après la vente hormis dans les ventes d’immeubles neufs ou dans les ventes d’appartements (application de la loi «  »Carrez » »). Contrôlez donc les surfaces avant de signer la promesse de vente ! »