Vais-je engager tout le patrimoine du ménage si je me porte caution ?

Si les époux sont mariés sous le régime de la séparation de biens ou de la participation aux acquêts, l’époux qui se porte caution n’engage que ses biens personnels. Sous le régime de la communauté légale, depuis le 1/2/1986, l’époux ou l’épouse qui se porte caution n’engage que ses biens propres et ses revenus, mais pas le patrimoine commun. C’est la raison pour laquelle il est systématiquement demandé le consentement du conjoint, de façon à engager également les biens communs. Si le conjoint de la caution s’est borné à autoriser le cautionnement, mais ne s’est pas porté personnellement caution, c’est-à -dire ne s’est engagé ni conjointement ni solidairement avec la caution, il n’engage pas ses biens propres. Engage-t-il ses gains et salaires personnels ? La question est controversée. Il est donc indispensable d’indiquer à quel titre, le conjoint est intervenu à l’acte de cautionnement, et préciser dans cet acte que la communauté est engagée à l’exclusion des gains et salaires du conjoint de la caution.